La cataracte est probablement la maladie de l’oeil la plus connue. Toutefois, bien des mythes persistent sur cette maladie comme le fait qu’elle soit opérée au laser ou que la cataracte soit un voile sur l’oeil. Dans le cas de la cataracte, c’est la lentille à l’intérieur qui est touchée, le cristallin.

Le cristallin est un corps flexible qui se déforme pour nous permettre de focuser. Avec l’âge, le cristallin grossit et devient moins flexible, ce qui diminue notre focus créant ainsi la presbytie (la difficulté à la lecture) vers l’âge de 40 ans. De même, avec l’âge et les rayons ultraviolets (UV), le cristallin s’opacifie et donne ce que l’on appelle la cataracte.

L’opération
Le seul traitement présentement est l’opération par extraction. Différentes techniques se sont multipliées dans les dernières années, mais le résultat en est le même, soit d’enlever le cristallin et de le remplacer par une lentille compensant la force de l’oeil.

La technique la plus récente se fait en 3 étapes. La première consiste à faire une incision au niveau du limbe pour pouvoir rentrer les autres instruments à l’intérieur de l’oeil. La deuxième étape est la phakoémulsification où un microaspirateur est introduit dans l’oeil pour briser et aspirer en petits morceaux le cristallin tout en préservant la capsule qui l’entoure. La troisième étape est la mise en place de la lentille intraoculaire qui permet de compenser la perte du cristallin. La force de cette lentille est établie avant l’opération selon la longueur et la courbure de l’oeil.

Après l’opération
Le cristallin absorbe les rayons UV, ce qui permet de protéger les structures qui se retrouvent en arrière, en particulier, la rétine. C’est pourquoi il est encore plus important de porter des lunettes solaires protégeant contre les rayons UV après l’opération de cataractes.

Une cataracte ne peut pas revenir après l’opération. Mais, dans certains cas, la capsule s’épaissit créant ainsi un voile par dessus la lentille nouvellement insérée. Une opération au laser est alors requise (capsulotomie) pour faire un trou dans la capsule pour bien laisser passer la lumière.