Le terme conjonctivite désigne une inflammation de la tunique externe de l’oeil, ce qui veut dire que la surface de l’oeil est rouge et souvent sensible.

La conjonctivite peut être de plusieurs causes :

  • bactérienne
  • virale
  • allergique/toxique
  • systémique (herpès, chlamydia, trachome, etc.)

La conjonctivite bactérienne est caractérisée par son aspect purulent, les paupières au réveil sont très souvent collées et des sécrétions peuvent s’accumuler au cours de la journée. Cette conjonctivite est contagieuse, elle peut se transmettre facilement par le contact direct d’où la nécessité de se laver les mains très fréquemment.

Un antibiotique doit être alors prescrit, sinon elle peut partir et revenir sans arrêt dans les cas légers ou elle peut devenir hyperaiguë dans les cas sévères.

La conjonctivite virale est plutôt caractérisée par des sécrétions très liquides et claires, donc qui coulent comme des larmes naturelles. Une autre caractéristique de cette conjonctivite est l’enflure des nodules lymphatiques juste en avant de l’oreille et en dessous du menton. Cette conjonctivite est très contagieuse, les deux yeux sont souvent atteints en même temps et elle peut être même de nature épidémique, surtout chez les enfants.

Les conjonctivites virales se résorbent généralement d’elles-mêmes, un lubrifiant oculaire ou un anti-inflammatoire non stéroïdien peut aider à diminuer les symptômes d’irritations.

La conjonctivite allergique ou toxique est caractérisée par des yeux qui piquent et qui coulent. Elle peut être associée à une allergie saisonnière (congestion et rhinite) ou à la présence de produits toxiques dans les yeux.

Lorsqu’elle est d’origine allergique, la conjonctivite peut être traitée par un anti-histaminique, un décongestionnant ou une combinaison des deux. Si la conjonctivite allergique est chronique, l’utilisation d’un stabilisateur serait plus adéquat.

Lorsqu’elle est d’origine toxique, par exemple une personne ayant reçu des produits chimiques dans les yeux, un lavage extensif s’impose le plus rapidement possible (20 minutes sous un robinet grand ouvert). La fumée peut également être un irritant.

Une conjonctivite systémique présente généralement des signes mixtes, le diagnostic est plus difficile particulièrement si la condition systémique est inconnue de la personne atteinte.

En somme, les différentes conjonctivites ont une présentation clinique relativement caractéristique et le plus important est la prévention par le lavage fréquent des mains pour diminuer l’infection et sa transmission. En cas de doute et en cas de douleur ou de vision embrouillée, venez voir votre spécialiste de la vue, il vous dirigera vers le meilleur traitement pour vos yeux. De plus, l’examen pour déterminer le diagnostic est toujours couvert par la régie d’assurance-maladie du Québec (R.A.M.Q.).